Catégories
Angleterre Romans

The murder of Mr Wickham – Claudia Gray

Éditions Vintage Books – Penguin Random House LLC

Ça ne saute peut-être pas aux yeux sur ce blog, mais je suis une authentique Austen-head, autrement dit une inconditionnelle de Jane Austen. J’ai bien entendu lu tous ses romans, même inachevés, vu la quasi totalité des adaptations cinéma et TV ainsi que plusieurs « produits dérivés » dont Lost in Austen (Orgueil et quiproquos en VF). Cette mini-série au décor kitsch digne des Doctor Who, qui a fait hurler les puristes, m’a d’ailleurs beaucoup amusée. Tout ça pour dire que quand Émilie d’À livre ouvert a présenté The murder of Mr Wickham, ma CB n’a fait qu’un tour 🤣. Et quel meilleur moment que Le Mois anglais de Lou et Titine pour vous en parler ?

Même si je suis la plupart du temps très bon public quand il s’agit de Jane Austen, j’étais un peu sur mes gardes. Comment l’autrice allait-elle réunir de manière crédible les personnages des différentes romans d’Austen, qui plus est autour d’une intrigue policière ? Le pari est tenu ici, et de haute main ! On retrouve avec un immense plaisir une grande partie des héroïnes et héros des romans austeniens, rassemblés pour ce qui s’annonçait comme un agréable séjour chez les Knightley. Cette house party tourne cependant au cauchemar dès le premier jour en raison de l’arrivée de Wickham, vil personnage que les fans d’Orgueil et préjugés connaissent bien, et qui ne va pas tarder à mourir. De nouveaux venus font leur apparition dans ce roman : le fils des Darcy, quasi phobique social, et la pétulante Juliet, fille de la follement imaginative Catherine Tilney, née Morland.

Pour mon plus grand plaisir, Claudia Gray a joué ici avec les traits de caractère bien connus des personnages austeniens tout en ajoutant de nombreuses touches de modernité bienvenues (sauf une, incongrue à mon goût mais dont je comprends la nécessité pour l’intrigue dramatique). J’ai retrouvé ce qui fait tout le charme des romans de Jane Austen : un romantisme toujours tempéré d’une délicate ironie, avec un féminisme sous-jacent qui ne se cache plus vraiment dans cette version moderne. Côté enquête, l’autrice mène habilement l’affaire, nous égarant de fausse piste en nouvelle révélation, jusqu’aux toutes dernières pages. Et bien sûr, les clins d’œil aux œuvres originales parsèment ce roman de cosy mystery historique. Claudia Gray allie parfaitement un incontestable respect pour la grande Jane et une légère irrévérence qui n’aurait pas manqué de la ravir.

Alors qu’aucune traduction n’est – hélas – encore en vue, je découvre que Claudia Gray a signé 2 autres tomes de ce qui est donc devenu une série : The Late Mrs. Willoughby et The Perils of Lady Catherine de Bourgh. De quoi alimenter encore mon Austen-mania 🤗…

30 réponses sur « The murder of Mr Wickham – Claudia Gray »

C’est un coming-out littéraire, en somme ! J’ai tenté de lire Austen avec .. voilà, j’ai oublié le titre, je crois qu’il y a Park dedans (Mansfield Park, c’est possible ?).. j’ai insisté, parce qu’il s’agissait d’une lecture commune, mais rien à faire, j’ai abandonné après environ 200 pages. Je crois surtout que c’était une question d’époque, la pruderie de je ne sais plus quels personnages ne cessait de m’agacer…

Hihi, oui c’est ça, un coming out ! Alors, je suis une immense fan d’Austen mais j’avoue ne pas avoir aimé Mansfield Park, clairement le moins bon (héroïne nunuche, personnages fades et histoire bof bof). Pour moi, rien ne vaut Orgueil et préjugés, très caustique. Sinon, les adaptations BBC sont excellentes, avec des comédiens fabuleux. Je les préfère aux adaptations cinéma, trop réductrices. Les versions TV permettent de mieux comprendre l’intérêt que suscite Austen aujourd’hui encore.

Tu as éveillé ma curiosité. Tu crois qu’on peut suivre et apprécier l’intrigue sans être une grande connaisseuse de l’œuvre d’Austen ?

Ca reste un bon cosy mystery mais si on ne connait pas un minimum les romans originaux, c’est nettement moins intéressant à mon avis. L’humour joue beaucoup sur leurs traits de caractère et les références aux intrigues initiales.

Ah je suis trop contente que tu l’aie lu !!! J’ai adoré ce livre, et le second tome est tout aussi bien ! Je vais lire le 3e (qui vient de paraître) cet été. Et comme tu le soulignes, même si l’idée de départ pouvait sembler hasardeuse, au final Claudia Gray respect scrupuleusement les traits de personnalité de chaque personnage. Et pour les fans de Jane Austen (dont je fais partie), le résultat est un vrai bonheur ! Je suis ravie de te l’avoir fait découvrir 🙂

Argh! Dans mes bras! J’ai tout lu d’Austen en français, en VO, plus des trucs autour, et vu des adaptations (lost in Austen aussi) alors je suis le public parfait!!!

Bonjour Sacha. J’ai lu de Jane Austen seulement « Orgueil et préjugés » et j’ai vu au cinéma « raison et sentiments ». J’ai bien aimé, c’est très frais et enjoué. Mais je relirais plus volontiers un autre Jane Austen plutôt que ce roman policier contemporain…

Lire Jane Austen est bien sûr l’idéal ! Orgueil et préjugés est mon roman préféré, mais Lady Susan est aussi un très court roman épistolaire mordant qui mérite d’être découvert.

Je serai étonnée qu’il ne le soit pas prochainement car les dérivés autour de Jane Austen sont généralement des succès de librairie. Mais malgré trois tomes, ce n’est pas encore le cas et je commence à être inquiète !

Claudia Gray a imaginé une chronologie permettant que certains personnages soient entretemps devenus parents de jeunes adultes tandis que d’autres n’ont que quelques mois de plus que dans les romans initiaux. Ca et quelques astuces scénaristiques pour qu’ils soient réunis au même endroit avec tous une bonne raison de tuer Wickham, et c’est parti pour un whodunit sauce Régence ☺️

Je ne suis pas aussi fan de Jane Austen que, euh, ses fans 😆, mais j’avais bien apprécié mes lectures (j’aime assez la littérature victorienne en général) et ma foi, ça me plaît bien cette idée plutôt originale de réunir les différents personnages de ses romans autour d’une intrigue policière. Ça pourrait être une bonne lecture de vacances !

Certains personnages importants n’étaient pas présents et j’ai donc hâte de lire le tome 2 pour voir si on les y retrouve cette fois-ci 🙂. C’était une lecture parfaite pour ouvrir la saison estivale en tous cas. Mais au coeur du mois de novembre, avec un bon thé et quelques secondes, ça doit être très bien aussi 🤣.

Il faut que je relise donc Jane Austen avant de me plonger dans ce titre si le coeur m’en dit d’ici là ! J’ai beaucoup lu Jane Austen quand j’étais plus jeune et ma foi ensuite je suis passée à autre chose mais les séries très actuelles je n’ai pas eu l’occasion de les voir…Tu es en effet une passionnée et c’est bien je trouve d’aller au bout de sa passion. Merci pour ce partage

A vrai dire, c’est tellement naturel de les retrouver dans ce contexte de cosy mystery que je suis étonnée que personne n’y ait pensé/n’ait osé le faire avant !

Je voulais poser la même question que Je lis, je blogue – je sais maintenant que le plaisir de lecture serait bien amoindri par le fait que je ne suis pas une grande connaisseuse d’Austen. A part ça, j’apprécierais sûrement le côté British, pour moi c’est comme une sorte de « comfort food » mais en version livres 🙂

Je pense qu’il y a trop de clins d’oeil pour apprécier pleinement. Je vois très bien ce que tu veux dire avec les « comfort books » 🤗.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Des romans, mais pas seulement

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading