Catégories
BD et romans graphiques Porto Rico

Et l’île s’embrasa – John Vasquez Mejias

Traduction de l’anglais (États-Unis) par Julien Besse – Lettrage par Isabelle Le Roux - Éditions Ici-bas

Repéré chez Doudoumatous, Et l’île s’embrasa m’a permis de prolonger ma découverte de Porto Rico après la lecture il y a quelques mois de La maîtresse de Carlos Gardel (dont Ingannmic a prévu de parler aujourd’hui). Un lettrage frappant, des graphismes étonnants faits de gravures et un titre augurant d’événements dramatiques : cet album graphique atypique est un ouvrage passionnant sur le fond comme sur la forme.

John Vasquez Mejias revient ici sur « L’histoire méconnue d’une révolution à Porto Rico », un embrasement qui a secoué l’île en 1950 et qui visait à la libérer du joug américain. J’y ai par exemple appris que les Portoricains ont la citoyenneté américaine, ce qui a permis de les enrôler pour aller combattre en Europe ou en Corée notamment, ou encore que le président états-unien Harry Truman avait échappé à une tentative d’assassinat par des révolutionnaires portoricains en 1950.

J’y ai fait la connaissance d’hommes et de femmes aspirant à l’autodétermination et prêts à s’engager, hésitant entre la non-violence prônée par Gandhi ou des méthodes armées à la Michael Collins. Leaders politiques, simples citoyens et citoyennes, ils et elles ont espéré et se sont battus. Leur révolte fut durement réprimée avant d’être oubliée, y compris par le peuple portoricain.

Retrouvez des romans et autres lectures de tout le continent sud-américain chez Ingannmic pendant tout le mois de février. De quoi mettre un peu de soleil dans notre hiver !

Les gravures de John Vasquez Mejias sont denses, sombres et, en un mot, superbes. J’avoue que leur richesse m’a obligée à passer plus de temps sur chaque image que je ne le fais habituellement pour une BD. Mais si cet album me tentait autant, c’était justement pour sortir de mes sentiers battus et explorer un style graphique original. L’histoire peut sembler un peu complexe aussi et j’admets avoir été un peu perdue entre certains personnages par moments. Ceux-ci nous sont cependant présentés en détail à la fin du récit, avec un résumé de l’histoire de Porto Rico et une interview de l’auteur. J’ai d’abord regretté de ne pas avoir lu ces explications avant, mais finalement, je préfère cet ordre. J’ai pu me plonger pleinement dans le dessin avant d’approfondir le contenu. Puis j’ai fait une 2e lecture qui m’a donné d’autres perspectives.

Je suis en tout cas parfaitement d’accord avec Doudoumatous : Et l’île s’embrasa est un véritable objet d’art.

PS : Un référendum devait avoir lieu en novembre 2023 sur le statut de Porto Rico (indépendance vis-à-vis des USA ou non) mais je n’ai pu trouver aucune information sur son résultat ou sa tenue. Il faut croire qu’il a été reporté, ce qui doit en arranger certains…

26 réponses sur « Et l’île s’embrasa – John Vasquez Mejias »

Tu as été plus rapide que moi ;-D L’autre n’est pas référencée sur le site créé par Sandrine ? C’est un outil drôlement pratique, je trouve!

Je l’avais repéré aussi chez Doudoumatous, l’objet a en effet l’air très beau. Trois participations Portoricaines aujourd’hui, voilà qui me réjouis, c’est un pays généralement peu voire pas représenté dans ce mois latino…

Je suis ravie moi aussi d’en avoir appris davantage grâce à des ouvrages aussi formidables que différents. Cette petite île a connu un sort tragique pendant des siècles, depuis l’arrivée des Espagnols, et elle n’a sans doute pas fini de souffrir mais au moins sa littérature commence à nous parvenir, et avec elle la connaissance de la situation locale.

Je suis tellement contente que tu aies apprécié cet album autant que moi ! Les illustrations sont magnifiques et la technique employée est originale. On voit bien que cela a nécessité beaucoup de travail. La narration est un peu particulière mais on s’y fait. Je vais jeter un œil sur les autres suggestions portoricaines de ce mois latino.

Merci à toi de me l’avoir fait découvrir ! Cet album représente un travail visuel énorme et le résultat est extrêmement original. Ces graphismes s’accordent très bien avec le sujet aussi, ils ne sont pas là par hasard même s’il a fallu l’imagination de l’artiste pour représenter les événements ainsi.

J’espère que tu le trouveras sans trop de difficulté. Il a été sélectionné pour Angoulême et a fait l’objet d’articles élogieux qui devraient l’aider à convaincre les bibliothèques. Moi, je l’avais demandé au Père Noël par sécurité 😊.

Le travail graphique est impressionnant, je me souviens des planches chez Je lis, je blogue. C’est un ouvrage original en tout cas. Pas sûre de le trouver dans mes biblis celui-là.:(

La couverture est très attirante et ce que tu dis du contenu aussi ! Merci de nous faire découvrir ce livre dont bien entendu je n’avais encore jamais entendu parler…une belle découverte !

Je confirme, elle est très belle. Le livre est agréable à manipuler aussi, avec une couverture souple et un papier au grain parfait pour ces dessins-gravures.

Comme les autres, c’est vrai que la couverture est attirante! C’est rare d’entre parler de ce pays sur nos blogues. Alors, merci pour la découverte! Ce roman graphique a tout pour plaire et pour instruire!

visiblement une lecture marquante, je ne savais pas du tout que Porto Rico avait lutté pour son indépendance

La récolte a vite été étouffée et oubliée… Et les Portoricains ont continué à servir de chair à canon (Vietnam, etc.). Sans parler, avant ça, des expérimentations médicales…

Rien que la couverture est splendide et avec ce que tu en dis (d’autant que je n’y connais pas grand chose), je ne peux que vouloir lire ce roman graphique ! Merci pour la découverte !

C’est un style graphique vraiment très original et marquant. Le contenu aussi est très intéressant, mais on peut vouloir commencer par la fin pour mieux comprendre les événements décrits.

Déjà, la couverture retient l’œil et donne envie d’aller voir à l’intérieur. Si je le vois passer, je l’attrape ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.